Autrefois, les entreprises stockaient leurs données en interne, sur les disques durs ou sur des serveurs. Aujourd’hui, il est de plus en plus courant de privilégier la sauvegarde des données sur des serveurs distants, afin d’éviter leur perte en cas de sinistre (incendie, inondation) ou d’attaque informatique, ou simplement pour des raisons pratiques.
Un hébergement est dit sécurisé quand il offre un environnement sûr et garantit la conservation des données quels que soient les incidents potentiels (piratage, coupure électrique massive, sinistre, etc.).